Patience, Not A Game arrive
Mode

Upcycling : Pinko dévoile une nouvelle collection avec des vêtements recyclés

Pinko, la firme innovante se lance dans la mode circulaire

Pinko est née à la fin des années 1980. Créée par Pietro Negra (Actuel PDG) et sa femme, Cristina Rubini, la marque italienne de haute couture ne cesse d’innover. En effet, en collaboration avec Luxochain et la plateforme Virgo, Pinko se lance dans un projet qui allie mode durable et blockchain. Les articles de la collection Reimagine axée sur l’upcycling (consultez notre article sur le sujet) pour moins gaspiller, proposer une mode éthique et donc limiter l’impact de la mode sur l’environnement se voit attribuer une certification. Grâce à un tag NFC, on peut maintenant garantir l’originalité du produit et ainsi éviter les contrefaçons pour ses vêtements uniques.

L’homme derrière cette initiative

Nommé en février dernier en tant que directeur du développement durable de la marque Pinko, Patrick McDowell a récemment dévoilé la seconde capsule de la collection « Reimagine ». La proposition est ici inspirée d’une mode militaire (« camouflage ») italienne, allemande, britannique et maritime tout en respectant l’esthétique de la marque italienne. À travers la suite de la première collection, le nouveau directeur souhaite s’ancrer dans une vision plus durable et engagée de la mode.  Patrick McDowell déclare vouloir « Réinventer les vêtements militaires avec un nouveau but, combiner des vêtements historiques avec des collections de cristaux et d’imprimés en nuage est très intéressant pour moi. J’espère faire revivre un avenir frais et paisible pour ces vêtements. Après une année bien remplie, je voulais présenter une idée de liberté et un avenir plus positif ». Avec l’aide de la directrice artistique de la firme, Caterina Negra, ils vont s’atteler au développement du côté attrayant de l’Upcycling.

Le processus de création de la collection eco friendly Pinko Reimagine

Afin de proposer cette nouvelle collection, la firme italienne va reprendre les stocks invendus des précédentes collections afin de donner une nouvelle vie à ces anciennes pièces. Chaque vêtement a été déconstruit puis reconstruit (entre 6 et 12h de travail), ce qui a permis de récupérer et donc de sauver 1 000 mètres de tissus. C’est ainsi que les uniformes bleu marine vintage sont déconstruits et retravaillés avec des broderies en cristal complexe, des détails en gros-grain et des finitions cousus main qui ajoutent un côté glamour et attrayant.

Quelques pièces de la collection Pinko Reimagine

Cette nouvelle capsule comporte une grande diversité de pièces pour femme : pulls, sweatshirts, chemises, pantalons, salopettes, robes, mais aussi des sacs, chapeaux ou encore des masques.

Réduire les stocks invendus pour les réutiliser dans cette nouvelle collection éthique, ainsi été la volonté de Patrick McDowell qui s’est vu donner carte blanche pour ses prochaines collections. Pinko qui souhaite proposer des vêtements de qualité en misant sur l’innovation réussie ici son pari et s’inscrit dans une mode plus écoresponsable.

Source : Pinko

4 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :