Patience, Not A Game arrive
ModeTextile

Adidas intègre l’anorak à son programme circulaire FUTURECRAFT Loop.

Adidas poursuit son engagement pour une mode durable. En effet, en 2019 la marque aux trois bandes lançait son programme de fabrication totalement circulaire pour la sneaker, FUTURECRAFT Loop. Aujourd’hui, c’est l’anorak la vedette de ce programme.

FUTURECRAFT Loop, un programme de fabrication circulaire.

En 2019, l’équipementier sportif nous présentait son nouveau programme pour favoriser la transition écologique. En effet, ce dernier repose sur le principe d’une paire de sneaker à 100% conçue à partir d’une seule pièce de plastique. Ainsi, chaque partie qui compose ces chaussures est faite à partir de plastique réutilisé. Le fait qu’elle soit conçue d’un seul et unique matériau, facilite grandement son recyclage. Cela permettra de donner une seconde vie à la paire.

Pour en savoir plus, découvrez notre article sur le programme d’Adidas, FUTURECRAFT Loop.

Le programme circulaire revisite l’anorak sous toutes ses coutures.

Le pari fait par la marque allemande à travers ce programme est le suivant : miser sur la conception de produits s’intégrant naturellement à l’économie circulaire. Or, le principal frein est qu’il est nécessaire d’avoir un produit conçu uniquement avec un matériau. Cela n’est pas une tâche aisée à réaliser et exige des moments de réflexion intenses ainsi que de nombreuses innovations. Dans la continuité de leur objectif à faire disparaitre les déchets plastiques de leur production, cette nouvelle création de la marque au trois bandes répond à cette volonté. En effet, après la sneaker c’est l’anorak qui passe sous le bistouri de la mode responsable pour permettre à sa version FUTURECRAFT Loop de voir le jour. Comme la sneaker, cette veste est conçue à partir d’un unique matériau. Lorsque la veste aura fait son temps, elle pourra être recyclée et laisser sa place à une nouvelle parure. Le matériau utilisé pour la conception est le plastique recyclé.

Certes, cette nouvelle création bouleverse les processus de fabrication traditionnels qui ne concordent plus réellement avec les inquiétudes environnementales. Cependant elle nous oblige à revoir nos façons de penser et d’agir. Souvent, après avoir porté un vêtement pendant un long moment, il prend tristement la direction de la benne. Cependant, avec ces produits circulaires, il est de notre devoir, de faire l’autre moitié du travail et de transformer sa destination finale et ainsi s’assurer que le produit finit dans une usine dédiée au recyclage.  

Source :

Adidas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :