Patience, Not A Game arrive
InterviewMode

Polère, la marque d’upcycling à 100% Made in France

Découvrez l’univers de Polère , la marque de polaire upcyclée de Will et Jenny ! Un projet Planet Friendly ! 🙂

Polère est une histoire d’amitié comme vous le dites, soit « deux personnes franchement sympas » Will et Jenny, est-ce que vous pourriez nous parler de votre parcours et ce qui vous a mené à la création de votre marque ? 

Nous nous sommes rencontré.e.s chez Publicis lorsque nous étions attachée.es de presse dans la mode. Après quelques années, nous avons décidé de faire un break et partir vivre à Montréal, où nous sommes resté.es 1 an et demi. C’est là-bas que l’idée de créer Polère nous est venue. 

Si nous avions bien compris, ce projet est né à l’approche de l’hiver montréalais 2018. Pourquoi avoir choisi la polaire comme emblème ? Qui plus est upcyclée ? 

Nous portions de la polaire à des fins techniques, pour contrer le froid. Ce n’était pas une matière que l’on appréciait pour son côté mode, mais on se sentait bien dedans. On le sait depuis toujours que la polaire est une matière très connue, tout le monde en a une quasiment. On a donc voulu la détourner pour l’amener plus dans notre univers, notre style. Et l’upcycling a été une évidence afin de coller avec nos valeurs personnelles. Nous essayons de changer nos habitudes, notre façon de consommer donc pour notre marque nous voulions la même chose.

Avec Polère, vous créez des modèles uniques, faits mains et colorés, à quel niveau vous occupez vous de la création de ces pièces ? 

Nous nous occupons de tout le processus de création : du choix des matières au produit final. Tout est fait dans notre atelier à la Rochelle, à la main par Jenny. Will s’occupe de toute l’identité visuelle, création contenu pour les réseaux, le site…

Vous avez développé un modèle responsable et aux influences des années 80/90, pouvez-vous nous parler de cette influence ? Ce que ces années vous inspirent ou plus précisément les polaires de cette période. 

Les années 80/90 ont bercé notre enfance, notre adolescence. Cela a été des modèles qui nous ont laissé de nombreux souvenirs. On a pu essayer plusieurs styles vestimentaires différents, souvent colorés, imprimés. On a découvert le streetwear, le hip hop, la pop, et cela nous a jamais quitté.. Et puis nous aimons reprendre ces codes et les transposer sur Polère, nous en amuser, créer des vidéos décalées, reprendre des scènes cultes de films ou séries. 

Vous utilisez des pièces de seconde main pour confectionner vos collections, avec la situation sanitaire actuelle, est-ce que vous avez dû modifier votre sourcing pour Polère ? 

Oui tout a été un peu chamboulé. Il nous était très facile de trouver notre matière première dans les brocantes. On ne se rend pas compte de la quantité de vêtements et notamment de polaires qu’il y a. Avec la situation actuelle, nous avons dû changer tout ça. C’est un peu plus compliqué de trouver de la matière en grande quantité. Nous allons sur les sites de seconde main comme Vinted ou Le bon coin mais cela prend plus de temps. On a aussi profité de nos séjours à Paris pour faire des friperies et charity shops comme Emmaüs.

Vous dénichez, déconstruisez et démarrer ensuite votre réflexion, ce sont les matières en elles-mêmes qui vous parlent et vous inspirent ? 

Oui totalement ! Le processus de création est différent, nous créons après avoir rassembler les matières qui composeront la collection. Quand on faisait les brocantes, on pouvait flasher sur une matière, un imprimé mais aussi un objet, un porte-clé… La phase création commençait déjà à ce moment-là.

De la confection à l’envoi, tout se fait dans une logique de limiter au maximum votre empreinte environnementale. Pourquoi avoir fait le choix de s’insérer dans une économie circulaire ? Est-ce que cela a été simple à mettre en place ? 

Pour nous c’était une évidence ! Nous avons connu le secteur de la mode et on savait que c’était un secteur très polluant. Dans notre vie personnelle,  nous avons fait le choix d’arrêter de manger de la viande, adopté des gestes au quotidien pour diminuer notre empreinte carbone… Pour notre marque nous ne pouvions aller sur du neuf et un procédé classique alors que des tonnes de vêtements attendent d’être transformés, réutilisés… C’est sûrement plus compliqué de faire de l’upcycling dans le sens ou le sourcing prend plus de temps, il est difficile de faire des séries du même produit dans de grandes quantités… Mais nous avions aussi le temps et on décide de ne pas de se mettre de pression et d’aller à notre rythme. On se laisse le temps de récolter les matières, de créer et avant de sortir une nouvelle collection.

Vous êtes concernés par les enjeux environnementaux et sociaux actuels, que pensez-vous de l’industrie de la mode actuelle et comment la voyez-vous évoluer à l’avenir ?

L’industrie de la mode met du temps à changer. Il y a des changements, c’est certain,  on peut les voir mais c’est assez lent. Les mouvements humains, sociaux, politiques… de ces dernières années les poussent à se remettre en question, à revoir leur façon de communiquer, de produire, comprendre que la représentation est importante, même si c’est quelque chose qu’iels auraient dû faire il y a bien longtemps. On est encore loin d’arriver à quelque chose d’acceptable mais on voit des changements. La crise sanitaire actuelle a un peu changé la donne. Les marques se sont mises à mettre en avant la seconde main, faire des collections upcyclées, réutilisées des pièces oubliées. L’upcycling s’est beaucoup démocratisé en un an.

« C’est important qu’on soit tous et toutes ensemble pour faire bouger les choses »

Will & Jenny

Vous agissez également en effectuant actuellement des dons à des associations œuvrant aussi bien pour le bien-être animal que pour la liberté de genre ou contre les violences policières, car ce sont des combats qui vous tiennent à cœur ? 

Oui c’est important pour nous de faire quelque chose à notre échelle et de soutenir ces combats. Qui ne devraient plus en être au final mais ils sont là et chacun.e peut faire quelque chose comme en parler, écouter, éduquer les gens autour de nous, ne plus laisser passer cette blague, partager, faire des dons lorsqu’on le peut… C’est important qu’on soit tous et toutes ensemble pour faire bouger les choses.

Pour en revenir à vos créations, on retrouve des tops, des sweats ou encore des vestes et des tee-shirts tout aussi originales les unes que les autres mais ce qui nous a particulièrement marqués, ce sont les bandanas Paco, est-ce que vous pouvez nous parler de cette pièce et d’où vous est venue cette idée ? 

Paco c’est le chien de Jenny, et il a souvent eu des bandanas (comme beaucoup de chiens). Il en avait de différentes couleurs. Et puis dans la suite logique, Jenny a commencé à coudre un bandana en polaire pour Paco. Paco est souvent le testeur. Afin que ce soit plus ludique, nous l’avons fait réversible afin de laisser le choix aux gens de le porter version polaire ou version imprimée. Au début, chaque bandana avait un nom différent et la 2ème saison on a décidé de le nommer Paco en hommage à… Paco.

Vous avez réalisé il y a peu une collaboration avec Andrea Crews autour de trois pièces, elles sont disponibles sur la marketplace Reiner. Comment s’est passée cette collaboration ? 

Reiner, sur lequel nous sommes vendus, nous a contacté pour faire une collaboration upcyclée avec Andrea Crews. Le but était de faire 3 pièces uniques avec des pièces des anciennes collections d’AC. Nous avons de suite accepté rien que pour l’exercice créatif. Chaque marque, 6 au total, ont récupéré les produits de leur choix et nous nous évidemment dirigé.es vers la polaire.

Nous vous avions découvert avec un pop upcycling où nous n’avions malheureusement pas pu nous rendre, est ce qu’une deuxième édition est envisagée dans les mois à venir ? 

Nous sommes en train de voir avec les marques présentes au pop-upcycling pour faire une 2ème édition. L’actualité fait qu’il est difficile de prévoir où et quand il sera possible de le faire. Mais nous ne désespérons pas et il y aura une 2ème édition c’est certain.

Vos pièces sont disponibles sur le site de Polère et sur Reiner, et nous pouvons vous suivre sur Instagram et sur Facebook, avons-nous oublié quelque chose ? 

Pour le moment c’est tout bon ! Des nouveautés arrivent avec l’été…

A tout hasard, est ce que nous avons oublié d’aborder un sujet qui vous semble important ? 

Juste peut-être préciser que nos collections sont genderless afin que le maximum de personnes puissent s’identifier à la marque  🙂 Sinon tout a été dit et merci d’avoir pensé à nous !


Not A Game remercie Will et Jenny, les fondateurs de Polère pour cet échange. N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site pour vous faire plaisir…

ou faire un cadeau à votre animal de compagnie préféré ! 😉


31 comments
  1. Lynell

    Hi I am so delighted I found your weblog, I really found you by
    accident, while I was researching on Askjeeve for something else,
    Anyways I am here now and would just like to say cheers for a incredible post and a
    all round thrilling blog (I also love the theme/design),
    I don’t have time to look over it all at the moment but I have saved it and also added in your RSS feeds, so when I
    have time I will be back to read a lot more, Please do keep
    up the superb jo.

  2. Starla

    It’s truly very complicated in this active life to listen news on Television, so I only use the web for that purpose, and
    take the newest information.

  3. Johnie

    Wow that was unusual. I just wrote an really long comment but after I clicked submit my comment didn’t show up.
    Grrrr… well I’m not writing all that over again. Anyways, just wanted
    to say wonderful blog!

  4. Lillie

    You really make it seem so easy along with your presentation however I find this matter to
    be really something that I think I might never understand.

    It kind of feels too complex and very broad for me.

    I’m looking ahead in your subsequent post, I’ll try to get the hang
    of it!

  5. Cristine

    Hey there! I realize this is kind of off-topic but I needed to ask.
    Does building a well-established blog like yours require a
    massive amount work? I am completely new
    to blogging but I do write in my diary every day.
    I’d like to start a blog so I can easily share my personal experience and
    views online. Please let me know if you have any suggestions or tips for brand new
    aspiring bloggers. Thankyou!

    1. Lucas

      Hi Cristine, Indeed our blog requires a lot of work from us, there are a few of us working on it to post articles daily and we do not count our hours 🙂

  6. Everette

    I don’t even know how I ended up here, but I thought this post was great.
    I don’t know who you are but definitely you are
    going to a famous blogger if you aren’t already 😉 Cheers!

  7. Cleveland

    Pretty! This has been a really wonderful article.
    Thanks for providing this information.

  8. worldwide delivery

    This is a great tip particularly to those
    new to the blogosphere. Brief but very accurate information… Many thanks for sharing this one.
    A must read article!

  9. google

    My programmer is trying to persuade me to move to .net from PHP.
    I have always disliked the idea because of the costs.

    But he’s tryiong none the less. I’ve been using Movable-type
    on several websites for about a year and am concerned about switching to another
    platform. I have heard very good things about blogengine.net.
    Is there a way I can import all my wordpress content into it?
    Any kind of help would be really appreciated!

    1. Lucas

      Hi ! Yes ! you can export all your content and import them to your new site !

  10. pool chemicals

    I was very pleased to discover this website. I want to to thank you for your time
    for this wonderful read!! I definitely enjoyed every bit of it
    and I have you book marked to look at new information in your blog.

  11. pool chemicals

    It’s an remarkable paragraph in support of all the internet people; they will take
    benefit from it I am sure.

    1. Lucas

      Hi ! We are glad you like this article !
      Do not hesitate to subscribe to our newsletter to not miss anything from Not A Game 😉

  12. Josef Hause

    I think that what you published was actually very reasonable.

    However, consider this, what if you added a little content?
    I mean, I don’t wish to tell you how to run your
    blog, but what if you added a post title that grabbed a person’s attention? I mean Polère,
    la marque d'upcycling à 100% Made in France | Not A Game is
    a little plain. You could peek at Yahoo’s front
    page and see how they write article titles to get viewers to
    click. You might add a video or a related pic or two to grab people excited about
    what you’ve got to say. In my opinion, it might bring your posts a little livelier.

    1. Lucas

      Hi Josef,

      Not A Game thanks you for your return !
      We like to please our readers so we will analyze this 😉
      Do not hesitate to subscribe to our newsletter to not miss anything from Not A Game

  13. What a discovery

    Valuable info. Fortunate me I discovered your web site unintentionally, and I’m shocked why
    this twist of fate didn’t happened earlier! I bookmarked it.

  14. 土耳其卡帕多西亚

    This article offers clear idea in favor of the new users of blogging, that really how to do running
    a blog.

  15. adam and eve

    Hey there just wanted to give you a brief heads up and let you know
    a few of the images aren’t loading correctly.

    I’m not sure why but I think its a linking issue.
    I’ve tried it in two different browsers and both show the same results.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :